Quel roman cherches tu?

samedi 23 août 2014

Half Bad #1 – Traque Blanche de Sally Green

Editions Milan
Auteur: Sally Green
Collection :/
Genre: young adult / Fantastique
Sortie : 24 septembre  2014
Nombre de pages : 384 pages
Traduction :Marie Cambolieu
Titre original : Halfbad
Chroniqué par Caladhiel




Tout le monde l’ignore mais notre monde abrite des sorciers. Des sorciers blancs, qui sont bons. Et des noirs, qui incarnent le mal. Au milieu, il y a Nathan. Nathan, dont le père est le plus puissant des sorciers noirs. Et dont la mère, grande sorcière blanche, est maintenant morte. Nathan fait peur, car il est différent. Bon ? Mauvais ? Nul ne le sait. À tel point que le Conseil des sorciers lui enlève de plus en plus de libertés. Pour finir par l’enfermer et le torturer.

Nathan sait qu’il doit s’échapper avant ses 17 ans. Car, à 17 ans, tous les sorciers reçoivent leur don à travers une cérémonie. Et le seul à pouvoir pratiquer cette cérémonie est Marcus, son père.





Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre et vu sa couverture, j’ai d’emblée été intriguée. De la sorcellerie, blanche et noire, le manichéisme qui va avec, une quête/traque… il ne m’en fallait pas plus pour être tentée.

Le style de l’auteure m’a d’abord surprise, avec une narration peu commune à la deuxième personne du singulier pendant la première partie. Au départ assez déroutant, ce choix m’a permis de me sentir impliquée dans l’histoire dès ses premières lignes. Des chapitres relativement courts, des parties bien scindées confèrent ensuite un bon rythme à la lecture.

Certains médias Outre-Manche comparent ce livre à la saga Harry Potter, mais mis à part qu’on parle de sorciers, de semi-codes (les sang-mêlés), de béjaunes (l’équivalent des Moldus) et d’un grand sorcier puissant et craint par beaucoup, la comparaison s’arrête là pour moi. Half Bad est à mon sens beaucoup plus sombre et beaucoup plus éprouvant psychologiquement que la saga de J.K. Rowling et donc, à ce titre, à ne pas mettre dans les mains des plus jeunes (l’éditeur francophone le conseille d’ailleurs à partir de 15 ans seulement).

Nathan est un semi-code. Sa mère était une sorcière blanche et son père est un puissant sorcier noir recherché partout. Nathan a grandi parmi la communauté de sorciers blancs en étant toujours dénigré et considéré comme un pestiféré. Les autorités blanches vont d’ailleurs finir par l’enfermer et le torturer. Mais Nathan doit à tout prix s’échapper avant ses 17 ans. Car s’il ne reçoit pas ses trois cadeaux et son Don à son dix-septième anniversaire, son avenir sera très compromis.

Nous voilà donc embarqués dans l’histoire terrible de Nathan et son combat pour tromper l’ennemi, garder la vie sauve malgré la multitude de mauvais traitements qui lui sont infligés, et enfin peut-être parvenir à s’échapper et retrouver Marcus, son père.
Rien ne nous est épargné dans ce récit, Nathan est mis au ban de la société pour la simple raison qu’il est né différent, et ce constat n’a pas manqué de me faire réfléchir. Naissons-nous d’emblée bous ou mauvais ou le devenons-nous au fil de notre vie et de nos expériences ? Peut-on vraiment caractériser quelqu’un à 100 %, ne pouvons-nous pas être à la fois bons et mauvais ? Est-ce que nos origines déterminent qui nous sommes avec certitude ?

Les différents personnages du livre se sont révélés être bien élaborés. Nous côtoyons donc principalement Nathan, qui lutte depuis son plus jeune âge pour montrer que malgré tout ce qu’on peut croire, il n’est pas aussi mauvais qu’on le prétende. J’ai beaucoup apprécié également des personnages comme Arran le demi-frère de Nathan, Annalise sa camarade de classe, la grand-mère de Nathan ou encore Nikita (et non, c’est n’est pas uniquement parce que son vrai prénom est le même que le mien !)
J’ai par contre tremblé d’effroi devant les membres du Conseil (supposés être les gentils, mais…), Clay le chef des chasseurs, Jessica la grande demi-sœur de Nathan ou encore Mercury, la vieille sorcière noire aux mœurs pour le moins étranges.

En bref, j’ai été emportée par cette lecture troublante et palpitante, plutôt intense psychologiquement, et il me tarde de découvrir la suite et voir quels seront les choix de Nathan.

4 commentaires:

  1. Je suis très tentée par ce livre, et la chronqiue me donne encore plus envie de me plonger dans cette lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras autant que moi si tu te lances :-)

      Supprimer
  2. J'ai hâte qu'il sorte en français !!! =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage, plus qu'un petit mois de patience ;-)

      Supprimer